Les CMS
hébergés ou SAAS

Part du marché des CMS hébergés (ou Saas - Software As A Service)

Distribution de l’utilisation des CMS hébergés, en France 1.

Comparatif graphique de répartition des parts du marché des CMS hébergés ou builders

En date du 23 octobre 2021, le site BuiltWith comptabilise 213.106 sites web en France utilisant une technologie en hébergement.

Ces CMS en ligne, proposent généralement deux versions, l’une gratuite, l’autre payante.
La première option ne sert bien souvent qu’à tester la technologie avant de l’acheter, que ce soit explicite ou non : elles ne sont pas recommandées, parce que disposant de très peu d’options et sont très contraignantes. Elles peuvent être utiles pour un usage restreint (en famille ou entre amis) plutôt que professionnelles (pour un aperçu des caractéristiques des différents produits sur le marché, leurs avantages et inconvénients, voir le tableau comparatif, plus bas sur la page).
Dans tous les cas, ils sont construits en fonction du marché qu’ils ciblent : les professionnels ou le simple particulier. Plusieurs conséquences en découlent 2.

1. Liberté de développement : un accès impossible au code

L’accès complet au code du site, gérant les fonctionnalités et la mise en place d’un site (son back office, souvent en PHP ou en AJAX) est interdit à tous les utilisateurs, développeurs ou amateur, pour des raisons de sécurité (ils risquent d’infecter ou de détraquer le serveur).

Le plus “généreux” à ce niveau est Duda. Très orienté développeur, il ne proposent qu’un accès au code permettant de modifier l’apparence d’un site web. Il est aussi très cher pour le marché.
Wix est plus orienté amateurs et petites entreprises : il comprend une version “gratuite” (ils se paient en intégrant des publicités sur le site de ceux qui choisissent ce forfait), mais il est très contraignant et ne permet que quelques ajustements dans le code du front.

Dans tous les cas, l’accès au code du CMS lui-même est impossible : on ne peut pas personnaliser sa façon de travailler. En résumé, il faut “faire avec” ce que ces CMS proposent à l’utilisateur. De même, le développement de nouvelles fonctionnalités est impossible pour des raisons de sécurité. L’utilisateur devra se contenter d’user celles que le CMS propose, à supposer qu’elles existent déjà.

2. La personnalisation : les thèmes

Dans le même état d’esprit, les CMS limitent l’intervention dans le code gérant l’apparence du site (le front office ou front, en HTML, CSS ou JS). Plus ils sont orientés vers l’utilisateur amateur, et moins l’accès à ce code est simplifié.
Sur Wix par exemple, cette option n’est pas native. Il faut télécharger un plug-in permettant de le faire.
Duda permet cette option directement, mais dans les deux cas, la personnalisation est extrêmement limitée. Fonctionnant à partir des thèmes et des structures qu’ils proposent déjà prêts, un nouvel effet visuel codé personnellement a peu de chances de fonctionner correctement. La cause en est la structure du code et ce que le CMS reconnaît comme étant possible.

3. Hébergement : un site en location

L’intervention limitée dans le code se double d’une autre limitation de liberté : le site n’appartient pas forcément à celui qui le crée.
Pour reprendre les deux exemples cités plus haut, Wix ne permet pas de quitter sa plateforme en emportant le site avec soi, ni d’avoir le choix quant à l’hébergement : ce sont eux les vrais propriétaires. Si l’utilisateur arrête de payer, le site ne fonctionnera tout bonnement pas.
Duda se montre plus flexible et permet un choix auprès d’hébergeurs (partenaires seulement) ainsi que d’exporter l’HTML et le CSS de son site. Malheureusement, la liste des fonctionnalités et du contenu qu’il est impossible d’emporter avec soi reste très longue, et cette option est prévue seulement pour ceux qui auront choisi l’un des deux forfaits les plus chers 3.

4. Les CMS en ligne : Conclusion

Après avoir pris comme exemple deux CMS hébergés parmi les plus populaires, l’un orienté amateurs en développement, l’autre pour les professionnels, nous pouvons constater que les désavantages du CMS hébergé se concentrent sur une importante limitation des possibilités de développement, donc de fonctionnalité et de personnalisation. Les sites provenant d’une même technologie risquent fort de se ressembler les uns les autres, tant au niveau de l’expérience utilisateur et de son interface, qu’au niveau des virtualités qu’ils offrent.

D’un autre côté, leurs avantages sont basés sur leurs défauts : la limitation provoquée par un souci de sécurité les rend plus sûrs que les CMS open source. Leur code étant caché, il est plus difficile d’y trouver des failles. Ainsi les mises à jour se font automatiquement pour l’utilisateur, puisque c'est l'entreprise qui s’en occupe et pas lui.
De même, l’uniformisation rend leur prise en main simple, à la portée de tous, et permet de mettre en place un site fonctionnel assez rapidement. Ils viennent en général avec une solution e-commerce intégrée (moyennant paiement), ce qui n’est pas le cas des CMS open source : il faut soit un plug-in/extension, soit un open source spécifiquement orienté e-commerce, et donc moins générique.
Enfin, ils axent leur offre sur le design et l’apparence, très prisés par les entreprises dans le domaine du marketing et de la communication.

Finalement, ils sont réputés pour les projets à court terme, et/ou de petite envergure.

Annexe : Comparaison des avantages et inconvénients de 10 CMS en ligne les plus populaires

 

WixSquarespaceWeeblyWebnodeJimdoWebflowDudaGoDaddy WebsitesStrikinglyOne
Avantages
  • Excellents modèles
  • Extrêmement flexible
  • Outils marketing puissants
  • Nombre d'applications
  • Wix ADI
  • Modèles et conceptions
  • Spécialisé blog
  • SAV
  • Applications mobiles
  • Facilité d'utilisation
  • Thèmes réactifs
  • Centre d'applications
  • Gestion d'équipe
  • Adapté au multilingues
  • Idéal pour le référencement
  • Adresse e-mail gratuite incluse
  • Facilité d'utilisation
  • Designs attrayants
  • Version mobile
  • Vitesse de chargement
  • Fusion éditeur visuel et CMS
  • Personnalisation
  • Parfait pour le client
  • Excellent support
  • Idéal pour le multilingue
  • Personnalisation
  • éditeur simple
  • Sauvegarde et restauration
  • Mise en page réactive
  • Facile à utiliser
  • Outils marketing gratuits
  • Meilleur support
  • Prix pour plusieurs sites
  • Facilité d'utilisation
  • Très bon marché
  • Modèles réactifs
Inconvénients
  • Cher
  • Modèles difficilement modifiables
  • Sites peuvent être lents sur mobile
  • Facilité d'utilisation
  • Une seule sous-navigation
  • Vitesse de la page
  • Flexibilité limitée
  • Multilingues
  • Développement lent
  • E-commerce limité
  • Blog de base
  • Défaut de fonctionnalités clés
  • Fonctionnalités limitées
  • Référencement
  • Flexibilité de conception
  • Pas adapté aux débutants
  • Pas d'appstore
  • Peu d'extensions
  • Relativement cher
  • Appstore limité
  • Référencement
  • Pas d'appstore
  • Référencement
  • Version gratuite limitée
  • Pas de blog intégré
  • Mauvais SAV

Source : https://www.tooltester.com/en/best-website-builder/ (traduit de l'anglais, page consultée le 11/11/2021).

1. Source : le site builtWith, https://trends.builtwith.com/shop/hosted-solution/country/France (Page consultée le 04/11/2021).

2. Pour toutes ces caractéristiques, voir le centre d’aide des deux CMS, sur leur site dédiés, respectivement WIX : http://urlr.me/pDr9x, http://urlr.me/fBH15 et DUDA : http://urlr.me/Krbh4, http://urlr.me/ZzYjG (Pages consultées le 08/11/2021).

3. Source : Le site de Duda, https://support.duda.co/hc/fr-fr/articles/360061888493-Exportation-du-site.

Nos meilleurs outils web

Nous sélectionnons pour vous les meilleurs outils que nous glannons au fur et à mesure et que nous utilisons le plus souvent. Découvrez des fonctionnalités gratuites et performantes, dans le domaine de votre choix.

Optimisation de site web

Aide à la rédaction

Banque et optimisation d'images

Tendance technologique sur internet

WEBCOVER - Agence web

9 Boulevard d'Anvers, 67000 Strasbourg
+33 3 67 97 26 02
creation@webcover.fr